The Columnist
THE COLUMNIST
  Punch
   
  Franglais
Dans Le Card Shop
  Le Premier Crocus
Resignation d'un Minister
  St Valentin
  Wimbledon
  Dans Le Hospital Corridor
  Les Elections Locales
  St Valentine Special
  La Nuit de Bonfire
  Dans le Safari Park
  Les Inoculations de voyage
   
 

 

 

 

 

 

Leçon Trois-cent-quatre-vingt-quinze

Dans Le Card Shop

Madame: Avez-vous une Seasonal Card section, svp?
Cardman: Les cartes saisonales? Bien sûr. Christmas, Easter, etc. Of course, les cartes de Nöel sont un peu thin sur le ground, dans January!
Madame: Oui. Je cherche un New Year’s card.
Cardman: Un New Year’s card? Hmm, c’est tricky. Je ne crois pas que nous avons… Vous voyez les greetings de New Year sont normalement combinés avec les Christmas greeting. Dans la carte de Nöel, il dit généralement: “Happy Christmas et Joyeux New Year”. C’est une 2-dans-1 operation.
Madame: Mais je cherche un New Year’s card séparément. C’est pour le Chinese New Year.
Cardman: Le Chinese New Year? Ah, c’est un peu spécialisé pour nous.
Madame: Spécialisé? Mais vous avez les cartes plus spécialisées du monde! Regardez dans votre Family Greetings section… Pour Une Lovely Step-Grandmother, Au best Elder Brother du Monde, Pour Une Gorgeous Ex-Girlfriend, etc.
Cardman: Oui, vous avez raison. C’est bêtement spécialisé.
Madame: Mais vous n’avez pas des cartes pour le Chinese New Year.
Cardman: Non, il n’y a pas de demand.
Madame: Pas de demand? Il y a 1,000,000 consumers en Chine, et vous dites qu’il n’y a pas de demand?
Cardman: Ah, en Chine il y a un demand, oui, mais ici à Chipping Sudbourne nous n’avons pas le même mass market. Le Chinese community à Chipping Sudbourne est très minimal. Vous avez Monsieur Wing Lau chez le Chinese take-away, et Madame Lau, et les trois petit Laus, et voilà tout. Il y a aussi Monsieur Whittington, qui a passé 20 years à Peking, et qui est un Chinese pundit.
Madame: Vraiment? Et il est un ami de Monsieur Lau, au take-away?
Cardman: Hélas, non. M. Whittington parle Manadarin Chinese et M.Lau parle Cantonese. Ils ne sont pas sur assez bons termes pour l’exchanging de Chinese New Year cards.
Madame: Alors, vous n’en avez pas?
Cardman: Non. Mais, avant m’accuser de discrimination racial, réflechissez que je ne stocke pas non plus Burns Night cards, les Jewish New Year cards, les Ramamdan cards ni Thanksgiving cards. Je suis préjugé contre tout le monde.
Madame: C’est admirable.
Cardman: Merci. Maintenant, j’ai une suggestion. Achetez une carte qui dit “Merry Christmas et Happy New Year”. Donnez un rubbing out au Merry Christmas. Insérez Chinese dans Happy New Year. Et Bob est votre oncle.
Madame: Vous avez absolutement raison. Merci, et au revoir, monsieur.

END - back to top